Si gaz et électricité sont aujourd’hui encore les deux sources d’énergie les plus utilisées pour le chauffage des foyers français, depuis 2010 le chauffage au gaz a supplanté le chauffage électrique comme mode de chauffage dans les logements neufs selon une enquête menée conjointement par le cabinet SIA Conseil et le gestionnaire de réseau GRT Gaz. Pour déterminer la source d’énergie la plus adaptée à leur logement, les consommateurs prennent spontanément en compte les avantages financier et écologique de chaque source de chauffage, mais ils oublient trop souvent que c’est avant tout la surface du logement qui doit dicter leur choix.

Critère 1: le prix

Continue Reading

La précarité énergétique gagne du terrain en France, comme en témoignent les 8 millions de personnes qui rencontrent des difficultés tous les mois à payer leurs factures d’énergie. Ainsi, face à l’augmentation continue des prix du gaz (+80% entre 2005 et 2012 !) ou de l’électricité, nombreux sont les consommateurs à envisager de changer de fournisseur d’énergie pour réduire leur budget énergétique.Les paramètres à prendre en compte ? Pour réaliser des économies sur sa facture d’énergie sans pour autant réduire plus avant sa consommation, il convient dans un premier temps d’en comprendre la composition : quels sont les paramètres pris en compte par les fournisseurs pour déterminer le prix de l’énergie ? Le consommateur paye non seulement une partie fixe, l’abonnement, mais également une partie variable, calculée en multipliant la quantité de gaz consommée (kWh) par le prix du kWh. Les fournisseurs jouent donc principalement sur ces deux éléments, prix de l’abonnement et prix du kWh, pour déterminer le montant du par le consommateur à la fin du mois. Par ailleurs, le prix de ces deux composants est déterminé par référence à plusieurs paramètres. L’abonnement est ainsi fonction de la classe de consommation du logement (consommation annuelle en kWh) ainsi que de la puissance et de l’option tarifaire du compteur (base ou heure pleine heure creuse). Le prix du kWh varie, pour sa part, selon la classe de consommation et la zone tarifaire du logement, ainsi que selon l’option tarifaire du compteur.

Continue Reading

Le raccord au réseau de distribution de gaz naturel est courant en zone urbaine. En zone rurale, le gaz doit parfois être acheminé par le biais d’une citerne car il n’y existe pas toujours un réseau de distribution du gaz. Le propane peut aussi être une option pour les bâtiments nécessitant un soutirage important pour du chauffage collectif.

Acheter ou louer la citerne de gaz propane?
Afin de posséder une citerne propane, deux systèmes principaux existent: l’achat de la citerne, la location de la citerne ou le prêt moyennant le versement d’une consignation.
L’achat de la citerne est une solution moins courante et, dans de nombreux cas, moins avantageuse que la location de la citerne. La propriété d’une citerne de gaz implique plus de responsabilités. Vous devez non seulement prendre en charge un investissement de départ plus significatif mais aussi les coûts de mise en place, d’entretien et de réparation. Toutefois, l’achat présente l’avantage, à chaque livraison, de pouvoir choisir son fournisseur.
En cas de location, les coûts liés à l’achat et l’entretien de l’infrastructure sont souvent supportés par le distributeur de gaz qui propose le contrat de location.

Continue Reading

Comment le tarif réglementé est-il fixé ?
Depuis décembre 2009, GDF Suez a la responsabilité de proposer les changements du tarif réglementé du gaz selon un barème fixé par le ministre de l’énergie. Le fournisseur historique décide de revoir le tarif à la hausse ou à la basse en fonction de l’évolution de ses coûts d’approvisionnement. Les contrats d’approvisionnement de GDF Suez avec les entreprises productrices de gaz étant indexés sur le prix du pétrole  brut, du fioul lourd et du fioul domestique, le tarif réglementé reflète les évolutions de prix du pétrole. Le prix du gaz a fortement augmenté ces dernières années. Selon la CRE, le tarif réglementé du gaz, a subi une augmentation d’environ 80% entre 2005 et 2013. D’après l’Agence Internationale de l’Energie, la demande mondiale de gaz pourrait augmenter de 41% entre 2007 et 2030. Cette intensification de la demande devrait nécessairement entraîner une hausse du prix du gaz en France, si la production de gaz n’augmente pas parallèlement de manière significative.

Continue Reading

La composition de la facture pour les particuliers

La facture de gaz que doit acquitter chaque client est composée à la fois d’une part fixe, l’abonnement annuel, et d’une part variable, la consommation de gaz exprimée en kWh. Le montant de l’abonnement lui-même dépend de l’utilisation du gaz, qui se répartit en trois postes distincts : chauffage, cuisson ou eau chaude. En souscrivant un contrat pour tous ces usages, le prix de la consommation de gaz sera moins élevé. Avant l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie, le consommateur avait seulement la possibilité de souscrire un abonnement au tarif réglementé du gaz, fixé par la puissance publique. Il existe désormais deux autres types d’offres : les offres à prix fixes, où le client bénéficie d’un abonnement et d’une consommation dont les prix ne varient pas durant la période de souscription, et les offres à prix indexés, proposées par certains fournisseurs et permettant d’obtenir une réduction sur le prix du kWh par rapport au tarif réglementé du gaz.

Continue Reading